Un séisme d’une magnitude de 5,3 a secoué l’ouest de la France ce vendredi, provoquant des ondes de choc ressenties jusqu’à Rennes, Bordeaux et Limoges, selon des journalistes de l’AFP.

Nos contenus vous plaisent ? Soutenez notre duo de journalistes passionnés en regardant une courte publicité !
Tremblement de terre la Rochelle

Un tremblement de terre dans l’ouest de la France entre la Rochelle et Niort – CREDIT : Var Actu

L’événement sismique s’est produit près de la frontière entre la Charente-Maritime et les Deux-Sèvres, comme l’a rapporté le Réseau national de surveillance sismique (Renass).

Ce tremblement de terre a eu lieu à 18h38 aux environs des communes de Surgères, située en Charente-Maritime, et de Mauzé-sur-le-Mignon, dans les Deux-Sèvres. L’épicentre se trouvait à mi-chemin entre les villes de La Rochelle et Niort, à proximité du Marais poitevin.

Face à l’ampleur de la secousse, les pompiers de Charente-Maritime ont été submergés par un nombre important d’appels. Dans un communiqué officiel, ils ont lancé un appel à la population pour “contacter les secours uniquement en cas d’urgence vitale”.

Les habitants des régions touchées ont rapporté des scènes de panique, avec des bâtiments qui ont vacillé et des objets qui sont tombés des étagères. Malgré la surprise et la peur initiale, aucun blessé grave n’a été signalé jusqu’à présent.

Les autorités locales ont immédiatement activé leurs plans d’urgence pour évaluer les dégâts et assurer la sécurité des résidents. Des équipes de secours ont été déployées dans les zones affectées afin d’apporter une assistance en cas de besoin.

Selon les experts du Renass, un séisme de magnitude 5,3 est considéré comme modéré et peut provoquer des dommages significatifs aux structures fragiles. Les spécialistes sont actuellement en train d’examiner les effets du tremblement de terre pour évaluer l’étendue des dégâts matériels.

Il convient de noter que la région de l’ouest de la France est rarement sujette à des tremblements de terre de cette ampleur. Les secousses ressenties dans des villes situées à plusieurs centaines de kilomètres de l’épicentre ont surpris les résidents et suscité des interrogations sur la nature de cet événement sismique.

Alors que les secours continuent leur travail sur le terrain, les autorités appellent la population à rester vigilante et à signaler tout incident lié au séisme. Cette secousse rappelle la nécessité d’une préparation adéquate en cas de catastrophes naturelles, même dans des zones considérées comme peu exposées aux tremblements de terre.