Panique et témoignages après les secousses mystérieuses ressenties dans les Alpes-Maritimes et le Var autour de 17h ce mercredi 31 mai

Nos contenus vous plaisent ? Soutenez notre duo de journalistes passionnés en regardant une courte publicité !
L'agenda à Fréjus erreur Fréjus salaires fuite données Fréjus Christelle Plantavin joggeuse agression Fréjus Fréjus accident trottinette amerrit frejus accident fréjus locaux à poubelles Braquage bureau tabac Tremblement de terre var Le 12 août 2021, une jeune conductrice avait fauché une famille à Fréjus, après avoir consommé alcool et cannabis. Elle est jugée ce mardi. collision frontale

Ville de Fréjus, illustration pour le tremblement de terre dans le Var- CREDIT : Var Actu

Ce mercredi 31 mai, une série de secousses du à un tremblement de terre dans le Var a semé la panique dans les départements des Alpes-Maritimes et du Var. Les témoignages affluent, laissant transparaître la peur et l’incompréhension face à cet événement surprenant.

En milieu d’après-midi, la terre s’est mise à trembler le long de la côte méditerranéenne. Deux secousses distinctes ont été ressenties aux alentours de 17 heures, touchant notamment les villes de Fréjus et Nice, mais s’étendant sur une plus large zone allant du Var jusqu’aux Alpes-Maritimes.

Curieusement, ces secousses n’ont pas été enregistrées par les organismes officiels chargés de surveiller l’activité sismique. Cependant, le site Allquakes a rapporté un épicentre situé près de Fréjus, avec une profondeur d’environ 20 kilomètres. La magnitude de ces tremblements de terre demeure inconnue pour le moment. Malgré l’absence de données officielles, de nombreux habitants de la Côte d’Azur ont indiqué avoir ressenti ces secousses.

Il semblerait qu’une réplique ai eu lieu, bien plus légère et quasi imperceptible, au large de Nice, en mer, entre Cagnes-sur-Mer et Nice. il était d’une magnitude de 1.2 environ sur l’échelle de Richter aux alentours de 20h50 ce mercredi.

La mairie de Cannes a rapidement réagi à l’événement en publiant sur Twitter : “Deux secousses sismiques sans gravité ont été ressenties sur la Côte d’Azur.” Les sapeurs-pompiers des Alpes-Maritimes ont également été contactés par des résidents, en particulier ceux du bassin cannois, mais aucune intervention ou dégât n’ont été signalés. Aucune alerte au tsunami n’a été déclenchée, ce qui a pu apaiser les craintes dans une certaine mesure.

Céline de Cagnes-sur-Mer : “Les objets dans ma maison ont légèrement vibré pendant quelques secondes. Ça m’a surpris, mais heureusement, il n’y a pas eu de dégâts.”

Sur les réseaux sociaux et sur le site Allquakes, des centaines d’internautes ont partagé leurs témoignages, faisant part de leur expérience lors de ces secousses mystérieuses. Les réactions varient, allant de la surprise à la peur, avec des personnes affirmant que leurs baies vitrées ont tremblé violemment, provoquant une véritable frayeur.

En l’absence d’explications claires sur la cause de ces secousses, les résidents restent perplexes. Les autorités et les experts en sismologie devront mener des investigations approfondies pour déterminer l’origine de ces phénomènes et rassurer la population locale. En attendant, les habitants des Alpes-Maritimes et du Var demeurent sur leurs gardes, conscients que la nature peut parfois nous rappeler sa puissance de manière totalement inattendue.

Voici quelques réactions que vous nous avez fait part :

Florent de Fréjus : “Cette secousse m’a vraiment fait peur ! Je l’ai senti et j’ai compris de suite que c’était un tremblement de terre dans le Var.

Sabrina de Saint-Tropez : “J’ai ressenti une légère secousse, comme si le sol tremblait sous mes pieds. C’était étrange et assez effrayant, même si ça n’a pas duré longtemps.”

Fabrice de Sainte-Maxime : “C’était ma première expérience de tremblement de terre, et même si c’était léger, cela m’a fait réaliser à quel point nous sommes vulnérables face aux forces de la nature.

Sonia d’Antibes : “Certains de mes collègues ont ressenti la secousse au bureau. Nous nous sommes regardés les uns les autres avec surprise et nous avons rapidement évacué le bâtiment par mesure de précaution.”

Franck de Saint-Raphaël : “Les réseaux sociaux étaient remplis de témoignages de personnes qui ont également ressenti la secousse. Cela a créé une certaine agitation et a suscité des discussions sur la préparation aux tremblements de terre.”

Mais la préfecture dément tout séisme est fait une autre hypothèse que vous pouvez retrouver ICI