Dimanche 25 juin, la commune de St Cyr sur Mer a connu un pic alarmant de pollution de l’air, mettant en danger la santé des habitants. L’ozone, un polluant atmosphérique majeur, a atteint un niveau de 154 microgrammes par mètre cube d’air, dépassant largement la valeur guide recommandée par l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Nos contenus vous plaisent ? Soutenez notre duo de journalistes passionnés en regardant une courte publicité !
Pic de pollution de l'air à St Cyr sur Mer

Pic de pollution de l’air à St Cyr sur Mer ce dimanche – CREDIT : VarActu

Selon les normes de l’OMS, la valeur guide pour l’ozone est fixée à 130 microgrammes par mètre cube d’air en moyenne sur une période de huit heures. Le dépassement de cette limite expose les individus à des risques accrus pour leur santé, en particulier les personnes sensibles telles que les enfants, les personnes âgées et les personnes atteintes de maladies respiratoires.

L’ozone est un gaz hautement réactif qui se forme lorsque les émissions de polluants provenant principalement des véhicules, des industries et des activités humaines sont exposées à la lumière du soleil. Bien que l’ozone soit essentiel dans la haute atmosphère pour protéger la Terre des rayons ultraviolets nocifs, sa présence à des niveaux élevés près du sol peut provoquer une gamme de problèmes de santé.

Les effets de l’exposition à l’ozone comprennent des irritations des voies respiratoires, des difficultés respiratoires, des crises d’asthme et une diminution de la fonction pulmonaire. Les personnes atteintes de maladies cardiaques ou pulmonaires préexistantes peuvent être particulièrement vulnérables aux effets néfastes de l’ozone.

Face à cette situation préoccupante, les autorités locales ont appelé à la vigilance et ont recommandé aux résidents de St Cyr sur Mer de limiter leurs activités en extérieur, en particulier pendant les heures les plus chaudes de la journée. Il est également conseillé de privilégier les transports en commun ou les modes de déplacement doux pour réduire les émissions de polluants.

Ce pic de pollution de l’air souligne l’importance de mettre en œuvre des mesures efficaces pour réduire les émissions de polluants dans l’atmosphère. Il est essentiel que les gouvernements, les industries et les individus collaborent pour adopter des pratiques respectueuses de l’environnement et promouvoir des modes de vie durables, afin de protéger notre santé et notre planète contre les effets néfastes de la pollution de l’air.