Météo-France prévoit une vague de chaleur dans le Var ce mercredi, avec des températures ressenties pouvant atteindre jusqu’à 40 °C ou 41°C.

Nos contenus vous plaisent ? Soutenez notre duo de journalistes passionnés en regardant une courte publicité !
week-end ensoleillé var mardi 26 septembre ensoleillé var météo rentrée scolaire météo mardi 41°C météo samedi 8 juillet record chaleur terre soleil var été météo 40° ressenti caniculaire canicule 40° var

Le soleil et une vague de chaleur dans le Var – CREDIT : Var Actu

Les régions de l’arrière-pays et du haut-pays seront particulièrement touchées par la chaleur intense cet après-midi, avec Puget-Théniers en tête des températures les plus élevées prévues.

D’après Météo-France, la température à l’ombre dans cette commune des Alpes-Maritimes sera de 33 °C, mais la température ressentie grimpera jusqu’à 40 °C. La notion de température ressentie prend en compte des paramètres tels que le vent et l’humidité.

En comparaison, la ville de Draguignan, dans le Var, connaîtra également des températures élevées, avec une température à l’ombre de 31 °C et une température ressentie de 38 °C.

Les nuits seront qualifiées de “tropicales” de mardi à mercredi et de mercredi à jeudi, à l’exception des zones de haute montagne. On considère qu’une nuit est “tropicale” lorsque la température ne descend pas en dessous de 20 °C.

La nuit de mercredi à jeudi à Menton affichera des températures pouvant atteindre 25 °C.

Mais comment expliquer ce phénomène ? Selon Jean Pansu, prévisionniste chez Météo-France et interrogé par France 3 Côte d’Azur, le littoral sera relativement épargné durant la journée : “Entre 800 et 3 000 mètres d’altitude, nous subirons un air chaud et sec provenant du Sahara.”

Il ajoute : “De l’air frais en provenance du golfe de Gascogne, accompagné d’orages dans un courant de sud-ouest, arrive dans notre région. En revanche, nous observons une dorsale de hautes pressions qui se forme de l’Algérie jusqu’au nord de l’Italie.”

Après avoir touché la Corse ce mardi, cette vague de chaleur atteint maintenant la Côte d’Azur. L’île de Corse est placée en vigilance jaune canicule jusqu’à mercredi soir, et les températures y sont encore plus élevées, atteignant jusqu’à 41 °C à l’ombre.

Ajustez votre comportement face à la chaleur

Cette canicule, accompagnée du vent appelé Sirocco, affecte également les Bouches-du-Rhône. L’air y est pollué par des poussières provenant du désert, il est donc recommandé d’éviter toute activité physique intense, comme la course à pied.

Les autorités conseillent les mesures suivantes :

  • Rester à l’ombre autant que possible.
  • Boire régulièrement et en quantité suffisante.
  • Fermer les volets pendant la journée et aérer les pièces la nuit.
  • Maintenir le corps hydraté en utilisant des brumisateurs ou en prenant des douches fraîches.
  • Prendre régulièrement des nouvelles de ses proches et s’assurer de leur bien-être.

Météo-France n’a pas émis d’alerte canicule pour les Alpes-Maritimes et le Var dans les prochains jours, car seules certaines zones sont concernées.

Un nouveau record de température pour le mois de juin : 40,2 degrés à Sartène !

Ce mardi, le thermomètre a atteint 40,2 degrés à Sartène, dépassant ainsi le précédent record de 40,1 degrés enregistré à Ajaccio en 2019. Sartène détenait déjà ce record l’année dernière.

Le Sirocco et l’effet de Foehn : plusieurs facteurs en jeu

Les températures ne cessent de grimper, en partie en raison du Sirocco. Ce vent provenant du Maghreb souffle sur la Corse, ainsi que sur la côte sud-est de la France à partir de ce mardi et jusqu’à jeudi.