Un nuage de sable en provenance du Sahara s’apprête à traverser les régions des Alpes-Maritimes et du Var, suscitant des préoccupations parmi les résidents.

Nos contenus vous plaisent ? Soutenez notre duo de journalistes passionnés en regardant une courte publicité !

Le sirocco va amener du sable dans le Var : nuages, sable et soleil  – CREDIT : Pixabay

Ce phénomène, le sirocco qui va amener du sable dans le Var, est prévu se produire entre ce mardi et jeudi, résulte des remontées de poussières provenant du désert africain. Les conséquences de ce nuage de sable sont susceptibles d’affecter divers aspects de la vie quotidienne.

Les prévisions météorologiques indiquent que cette masse de particules de sable se répandra sur tout le sud-est du pays pendant trois jours, du mardi jusqu’au jeudi 22 juin. Des images satellites prises ce matin confirment la présence visible de ce nuage de sable en suspension dans l’air.

Le Sirocco, un vent chaud et sec soufflant du continent africain vers la mer Méditerranée, est responsable de l’arrivée de ce nuage de sable dans la région. Les vents du Sirocco peuvent atteindre des vitesses allant jusqu’à 100 km/h et transportent d’importantes quantités de sable. Ces phénomènes sont plus fréquents au printemps et en automne, surtout en mars et en novembre, lors des pics de formation de dépressions dans la Méditerranée.

En plus de l’impact esthétique, avec le ciel pouvant être obscurci et la visibilité réduite, le passage du Sirocco s’accompagne généralement d’une hausse significative des températures. Les jours à venir connaîtront donc une augmentation des températures, ce qui peut être inconfortable pour certains.

Il convient de souligner que cet événement n’est pas sans précédent et se produit régulièrement dans la région. En effet, le dernier passage notable remonte au 23 février de cette année, où les résidents avaient également été confrontés à une invasion de sable provenant du Sahara.

Les conséquences exactes de ce nuage de sable sur la vie quotidienne des habitants restent à déterminer, mais certains effets sont déjà prévisibles. Les propriétaires de voitures fraîchement lavées devraient s’attendre à ce que leurs véhicules soient recouverts d’une fine couche de sable, tandis que les personnes souffrant de problèmes respiratoires pourraient ressentir une gêne accrue en raison de la présence de particules en suspension dans l’air.

Matthieu, Toulonnais nous raconte : “Je suis préoccupé par l’arrivée imminente de ce nuage de sable en provenance du Sahara. C’est une situation que nous avons déjà connue par le passé, mais cela ne la rend pas moins dérangeante. La visibilité réduite et la présence de particules de sable dans l’air peuvent rendre les conditions de conduite difficiles et inconfortables. De plus, la perspective d’avoir ma voiture fraîchement lavée recouverte de poussière de sable est assez agaçante.”

Les autorités et les services de météorologie recommandent aux habitants de prendre des précautions, notamment en limitant les activités en extérieur, en fermant les fenêtres et en évitant les activités physiques intenses pendant la durée de ce phénomène.