Un incendie d’origine criminelle a ravagé deux hectares de végétation dans le massif forestier de Carqueiranne, dans le Var, suscitant l’intervention des pompiers et des Canadairs pour maîtriser les flammes.

Nos contenus vous plaisent ? Soutenez notre duo de journalistes passionnés en regardant une courte publicité !
FEU incendie criminel var

Des canadairs en action pour lutter contre un incendie probablement criminel dans le Var – CREDIT : Var Actu

Ce sinistre survient à peine quelques jours après un autre incendie dans la même zone, laissant planer le doute sur une série de départs de feu volontaires.

L’incendie s’est déclaré en début d’après-midi de ce lundi 26 juin, au cœur du massif forestier séparant le centre-ville de Carqueiranne du quartier cossu de la Californie. Les pompiers ont été rapidement mobilisés pour contenir les flammes et protéger les zones résidentielles avoisinantes.

Vers 17h15, après une intense collaboration entre les hélicoptères largueurs d’eau et les équipes au sol, les Canadairs ont été appelés en renfort. Ces bombardiers d’eau, venus de Marignane, ont effectué plusieurs rotations pour éteindre l’incendie. Grâce à leur intervention, le sinistre est en passe d’être maîtrisé.

Selon les premières informations fournies par le poste de commandement, près de 10 000 mètres carrés de végétation ont été ravagés par les flammes. Les Canadairs ont effectué 36 larguages d’eau pour soutenir les 36 passages des hélicoptères. Les pompiers au sol prendront désormais le relais pour prévenir toute reprise de l’incendie.

Cependant, l’origine suspecte du départ de feu préoccupe les autorités. Le site de l’incendie, éloigné de toute habitation et voie de circulation, laisse entrevoir une piste criminelle. Cette hypothèse est d’autant plus envisageable qu’un autre incendie s’est déclaré vendredi soir à seulement 400 mètres de là, dans le même massif.

Les pompiers, les enquêteurs et la mairie sont désormais en quête de réponses concernant ces départs de feu à répétition. Il convient de rappeler qu’au cours de l’été précédent, une série de départs de feu avait également été provoquée par un pyromane sur le mont des Oiseaux à Hyères, à quelques centaines de mètres de là.

Réactions de témoins

Jean Dupont, résident de Carqueiranne : “C’est vraiment effrayant de voir à quel point la nature peut être ravagée par un acte criminel. C’est inadmissible de mettre en danger notre environnement et nos habitations de cette manière. J’espère que les coupables seront rapidement appréhendés.”

Sophie Martin, touriste de passage : “J’étais en vacances dans la région et j’ai été témoin de l’arrivée des Canadairs. C’était impressionnant de les voir lutter contre les flammes. C’est triste de penser que quelqu’un puisse causer intentionnellement de tels dégâts. J’espère que les autorités trouveront les responsables.”

Alors que les pompiers poursuivent leur travail de sécurisation du site, les investigations pour déterminer les circonstances et les auteurs de cet incendie criminel se poursuivent. La lutte contre les pyromanes reste une priorité afin de préserver nos écosystèmes fragiles et de garantir la sécurité des populations vivant à proximité des massifs forestiers.