Plusieurs communes autour de Toulon ont été prises d’assaut par des centaines de caravanes de gens du voyage, qui se sont installées sans autorisation.

Nos contenus vous plaisent ? Soutenez notre duo de journalistes passionnés en regardant une courte publicité !
gens du voyage partie

Hier après-midi, les gens du voyage sont arrivés dans l’aire toulonnaise – CREDIT : Var Actu

Hier, les communes de La Valette, Le Pradet ou encore La Garde ont été prises d’assaut par des centaines de caravanes de gens du voyage, qui se sont installées sans autorisation. Sur l’autoroute, les automobilistes ont pu croiser de nombreuses caravanes.

Dans l’après-midi, les golfeurs de Valgarde ont été particulièrement touchés par cette intrusion. En effet, il ne pouvait plus accéder au trou numéro 3 de leur parcours. Un convoi en provenance d’Avignon a erré pendant un certain temps à la recherche d’un endroit où s’établir, et il semblerait que le green de la commune de La Garde ait été envisagé comme une option. Mais le responsable de la structure sportive, a réussi à les persuader de partir.

Cependant, l’absence de communication de la part de la préfecture est préoccupante. Malgré la présence massive de ces caravanes sur des terrains privés, aucune action n’a été entreprise pour régler cette situation problématique. Les autorités locales semblent avoir été prises de court et n’ont pas encore réagi pour résoudre ce problème.

Le terrain de foot de La Valette, en bordure d’un golf et d’un parc naturel, ainsi que d’autres espaces de ces communes, sont actuellement envahis par ces caravanes sans autorisation. Les résidents et les usagers habituels de ces lieux se trouvent ainsi confrontés à une situation inattendue et perturbante. Les conséquences de cette occupation sauvage sont multiples : perturbation des activités sportives, détérioration potentielle des espaces naturels et risque de conflits entre les occupants illégaux et les habitants locaux.

Il est essentiel que les autorités compétentes prennent rapidement des mesures pour résoudre cette situation.