Pour la 13ème journée, Toulon s’est imposé ce jeudi soir face à Lyon sur un match où les rouges et noirs ont su dominer la première mi-temps et maitriser la seconde.

Nos contenus vous plaisent ? Soutenez notre duo de journalistes passionnés en regardant une courte publicité !
RCT-LOU Gabin Villière

Le RCT s’est imposé face au LOU ce jeudi – CREDIT : VarActu

Le RCT pour cette journée du Top 14 affrontait à domicile le LOU. Si au classement Lyon est devant de 3 places (6ème) devant Toulon (9ème), les rouges et noirs avaient espoir, ce soir à Mayol, d’effacer ces 3 points d’écart pour son dernier match de l’année 2022, la 13ème journée de Top14. Si Toulon était, sur une dynamique montante de la saison, où les joueurs sont en pleine confiance après les 2 victoires en Challenge Cup, c’est l’inverse du côté de Lyon qui vient de perdre ses deux derniers matchs… Et qui est fortement touché par une épidémie de grippe.

C’est donc plein de confiance que Toulon attaque ce match. Dès les premières minutes, les rouges et noirs s’imposent dans le camp Lyonnais. Il faudra attendre seulement la 5ème minute avant que Toulon vienne mettre le doute dans les esprits lyonnais. Après une échappée en mêlée de Serin et une longue passe sautée de Biggar, Wainiqolo inscrit le premier essai rouge et noir de la rencontre, transformé par Biggar (7-0). Quelques minutes après, une pénalité est réussie par Biggar (10-0). Toulon revient très vite proche de son essai. Il domine cette première mi-temps offensivement. Si le LOU n’est pas venu beaucoup dans le toulonnais, il aura fallu d’une fois pour qu’ils inscrivent leurs premiers points sur pénalité (10-3 à la 14ème).

Que ce soit en attaque ou en défense, Toulon est au rendez-vous. En effet, même en défense Toulon est efficace. Dans le camp adverse, Serin récupère deux touches à quelques mètres de la ligne d’en-but. Après un gros effort collectif, c’est Wainiqolo qui signe son doublé, à la 27ème (18-3). Si Toulon domine offensivement cette rencontre la première mi-temps, les rouges et noirs ont loupé quelques occasions et rentre au vestiaire avec un score de 21-3.

Après la mi-temps, c’est le LOU qui revient avec la volonté de montrer un autre visage. Après 4 minutes d’échange au pied, c’est une nouvelle fois Wainiqolo qui se retrouve en un contre un. Mais cette fois-ci il ne parviendra pas à effacer son adversaire, le ballon revient au centre, Biggar échoue son drop. Va ensuite arriver un long temps mort de Toulon où le LOU va dominer sur plusieurs points (contre, plus de ballons, plus d’impact) et va passer de longues minutes proche de la ligne toulonnaise. Les rouges et noirs commettent de nombreuses fautes et concèdent 3 pénalités. C’est grâce à une excellente défense de Rabut que Toulon pourra récupérer de justesse le ballon et s’éloigner de sa ligne. Une seconde période où Lyon essayera d’aller inscrire son premier essai, en vain et où Toulon a su parfaitement maitriser son avance.

La stade Mayol aura cru jusqu’au bout au troisième essai, mais le score de la mi-temps n’aura pas évolué. Le RCT s’impose, pour son dernier match de l’année 2022, 21 à 3 sur sa pelouse.

Pour Pierre Mignoni, « Depuis le match contre le Racing, il y a eu beaucoup de mieux, il faut continuer ! Il était important de dominer cette équipe, la défense était bien connectée ce soir. ». Un message encourageant avant les quelques jours de repos qu’ont les joueurs pour les vacances de Noël.