Localisation du 2e projet de parc éolien flottant en Méditerranée et son extension au large du golfe de Fos annoncées par l’État.

Nos contenus vous plaisent ? Soutenez notre duo de journalistes passionnés en regardant une courte publicité !
éolien flottant région sud

éolienne flottante dans un parc éolien – CREDIT : Pixabay

Un parc éolien flottant dans la région sud ? Lundi 19 juin, Agnès PANNIER-RUNACHER, Ministre de la Transition énergétique, a dévoilé les zones sélectionnées pour la construction d’éoliennes flottantes en Méditerranée. Grâce à une mobilisation soutenue de la Région Sud et des acteurs de l’industrie, la zone de Fos-sur-Mer a été retenue, faisant ainsi de la Région Sud le terrain idéal pour l’éolien flottant.

“L’éolien flottant est une source d’énergie essentielle pour notre mix énergétique. Depuis plus de 10 ans, nous soutenons sans relâche cette filière”, a déclaré la ministre. “Nous avons la chance d’avoir la première ferme pilote au large de Fos-sur-Mer, qui représente une avancée majeure. Le projet Provence Grand Large, composé de 3 éoliennes, a été inauguré la semaine dernière avec la mise à l’eau du premier flotteur. En 2019, nous avons alloué une aide de 1,5 million d’euros au Grand Port Maritime de Marseille pour l’adaptation des quais aux infrastructures, ainsi que 5 millions d’euros de fonds FEDER pour les câbles dynamiques inter-éoliennes.”

La programmation pluriannuelle de l’énergie en 2019 a permis de renforcer le soutien politique et d’affirmer une volonté commune de développer cette filière. Avec la participation de 80 partenaires régionaux, l’Appel de la Méditerranée pour l’éolien offshore flottant a été lancé. Aux côtés de Carole DELGA, Présidente de la Région Occitanie, nous avons uni nos forces pour que l’appel d’offres AO6 intègre deux zones de 250 MW sur notre façade méditerranéenne. Cette collaboration entre les deux régions méditerranéennes est symbolique et essentielle face à de tels enjeux”, a souligné Renaud MUSELIER, Président de la Région Sud et Président délégué de Régions de France.

Cette annonce fait suite à un travail de fond et l’identification de cette zone ouvre la voie à un projet industriel créateur de valeur et d’emplois”, a-t-il ajouté.

La sélection de la zone de Fos-sur-Mer pour le deuxième projet de parc éolien flottant en Méditerranée marque une étape importante dans la transition énergétique de la France. Cette décision est le fruit d’une collaboration fructueuse entre le gouvernement, les régions et les acteurs de l’industrie éolienne. Le développement de l’éolien flottant permettra de renforcer l’approvisionnement en énergie propre, de réduire les émissions de carbone et de créer de nouvelles opportunités économiques dans la région méditerranéenne. Les prochaines étapes consisteront à concrétiser ces projets et à mettre en œuvre les infrastructures nécessaires pour accueillir les éoliennes flottantes.

L’éolien flottant représente un secteur prometteur dans le domaine des énergies renouvelables. Les avancées technologiques permettent désormais d’exploiter l’énergie éolienne en haute mer, ouvrant ainsi de nouvelles perspectives pour la transition énergétique. La Région Sud s’affirme comme un acteur clé dans ce domaine, offrant un environnement propice au déploiement de parcs éoliens flottants. Cette annonce est un pas important vers une transition énergétique durable et une économie verte dans la région méditerranéenne.