D’après certains commerçants de La Ciotat, la baisse de fréquentation est due à l’inflation et aux parkings payants.

Nos contenus vous plaisent ? Soutenez notre duo de journalistes passionnés en regardant une courte publicité !
décès port de la ciotat touristes la ciotat

Moins de touristes à La Ciotat cette année ? – CREDIT : Wikimédia Commons

D’après certains commerces et restaurants situés rue des Poilus à La Ciotat, la baisse de fréquentation qu’ils connaissent est attribuée à l’inflation ainsi qu’à la configuration de l’artère et aux parkings payants.

Malgré l’arrivée des beaux jours et des touristes, de nombreux commerçants de la rue des Poilus témoignent d’une diminution de leur clientèle. En effet, les commerçants s’attendaient à avoir plus de monde au mois de juin.

La rue des Poilus est divisée en deux parties : la partie basse, près du port et ouverte sur la place Sadi-Carnot, et la partie montante, moins attrayante, qui ne débouche sur rien. Cette dernière semble avoir du mal à attirer les gens.

Ils sont nombreux aussi à estimer que la diminution des déplacements en centre-ville est liée aux parkings payants. Pour les restaurateurs locaux, il est parfois plus pratique pour les gens de se rendre dans les centres commerciaux. Un situation qui est donc catastrophique pour de nombreux commerces.

La municipalité assure que la politique de stationnement en surface est en cours de révision en concertation avec les associations de quartier et les commerçants.

Autre problème qui cette fois-ci touche toute la France : avec l’inflation les gens n’ont plus les moyens de se faire plaisir autant qu’avant. Tout a augmenté : le prix de l’essence, de l’énergie…

Une triste réalité que doivent faire face les commerçants locaux de la Ciotat. Mais on retrouve une situation similaire à Sanary ou encore à La Seyne. De nombreuses communes varoises sont confronté d’un côté à l’inflation et un pouvoir d’achat à la baisse et d’un autre côté à un manque de places de la part des communes.