Emmanuel Macron est à l’arsenal de Toulon, ce mercredi pour présenter parler de l’armée française, les perspectives et de la mission Barkhane.

Nos contenus vous plaisent ? Soutenez notre duo de journalistes passionnés en regardant une courte publicité !
Macron a l'arsenal

Emmanuel Macron, président de la République sera aujourd’hui à l’Arsenal de Toulon pour parler armées et missions – CREDIT : VarActu

Emmanuel Macron se rendra ce mercredi à l’Arsenal de Toulon, dans le Var. Première force de la marine française, le port de Toulon est un endroit stratégique pour le président. Dans un discours, il abordera les nouvelles stratégique de l’armée française, parlera forcément de la guerre en Ukraine et des futurs objectifs stratégiques dans la défense et sécurité du pays.

Après son discours, le président de la République se rendra en hélicoptère du Dixmude jusque sur le Suffren, le sous-marin nucléaire d’attaque de nouvelle génération, actuellement en chantier.

Un autre point abordé sera la cyberdéfense, qui est d’ici 2030 une prioritaire. Le but ? Que tous pourraient contrer les attaques informatiques venues de Russie, de Chine, d’Iran ou d’ailleurs. Les notions de résilience et d’économie de guerre seront aussi présenté.

Un compte rendu sera publié au cours de la journée afin de conserver la capacité de projection dans des opérations extérieures (Syrie, Sahel…) tout en étant capable de faire face à un conflit de haute intensité entre deux États. Actuellement, 3.000 militaires français sont encore déployés au Niger, au Tchad et au Burkina Faso. L’armée française a compté jusqu’à 5.500 militaires au pic du déploiement dans le Sahel. La France a définitivement quitté le pays mi-août. Cela faisait plus de neuf ans que l’armée française lutter contre antijihadiste dans le pays. Même si la France a choisi il y a quelques mois de récupérer ses troupes, elle reste et lutte contre les groupes jihadistes liés à Al-Qaïda ou au groupe Etat islamique, qui s’étendent presque  jusqu’aux pays du Golfe de Guinée.