Un incident troublant a eu lieu dans la cantine de trois établissements scolaires au Castellet le 8 septembre dernier. Des vers ont été découverts dans des assiettes servies aux élèves, suscitant l’inquiétude des parents et des responsables scolaires. Une enquête est actuellement en cours pour déterminer l’origine de cette contamination.

hausse des tarifs de cantine vers trouvés cantine

des vers trouvés à la cantine –  CREDIT : Pixabay

Des vers trouvés à la cantine

Le 8 septembre, dans la cantine de trois écoles différentes au Castellet, les écoles de Sainte-Anne et du Brûlat, une découverte inquiétante a été faite dans le riz. Des vers ont été trouvés dans des assiettes servies aux élèves. L’incident a immédiatement suscité des réactions de préoccupation et de mécontentement de la part des parents d’élèves et des responsables des établissements concernés.

Réaction des établissements et des parents

Dès que l’incident a été signalé, des mesures ont été prises pour retirer les repas contaminés. Les parents ont été informés de la situation via un mot collé dans le carnet des élèves, et des actions correctives ont été engagées pour assurer la sécurité alimentaire. Beaucoup de parents ont exprimé leur inquiétude et leur mécontentement, exigeant des explications et des garanties que de tels incidents ne se reproduiront pas.

“Je suis absolument horrifiée par ce qui s’est passé. Comment peut-on servir de la nourriture contaminée à des enfants ? C’est inacceptable !” déclare Marie, mère de deux enfants scolarisés dans l’un des établissements concernés.

“Je pense sérieusement à ne plus laisser mon enfant manger à la cantine. Si la sécurité alimentaire ne peut pas être garantie, je préfère lui préparer son repas moi-même,” dit Ahmed, père de trois enfants.

Enquête en cours

Une enquête a été immédiatement lancée pour identifier la source de cette contamination. La mairie demande des comptes au prestataire en charge de la cuisine. Pour le moment, aucune procédure n’est engagée et une discussion est en cours entre la commune et le prestataire. Une enquête est menée afin de déterminer l’origine des vers.

Philippe Rosfelder, le président de cette société, indique que des contrôles qualité sont effectués mensuellement. Il assume et reste transparent sur cet incident. C’est “un cas isolé” d’après lui, et il remonte l’information à son fournisseur.

Implications et mesures préventives

Cet incident soulève des questions sérieuses sur la qualité et la sécurité des aliments servis dans les établissements scolaires. Il met en évidence la nécessité de renforcer les contrôles et les mesures de sécurité alimentaire pour éviter de tels incidents à l’avenir.