Plus de 540 000 lycéens débutent les épreuves du bac 2024 avec la philosophie ce mardi 18 juin, dans un contexte particulier.

directrice d'école agressée cuers services scolaires suspension des messageries ENT grève enseignants 2 avril classes surchargées var fermeture classe toulon fermeture de 15 classes var police écoliers toulon tentative enlèvement école La Garde grèves éducation nationale jeudi tsunami La Seyne éducation crise pisa baisse niveau enseignant digne miss france culture générale alerte bombe toulon pénurie professeurs élèves ouverture collège Aups collégien menaces direction

bac 2024 – CREDIT : VarActu

La philosophie ouvre les épreuves du bac 2024 ce mardi 18 juin

Ce mardi 18 juin, plus de 540 000 lycéens se pencheront sur les sujets de philosophie, marquant ainsi le début des épreuves écrites du baccalauréat. Les candidats des voies générale et technologique débuteront la journée avec une dissertation ou un commentaire de texte.

Des lycéens concentrés sur les épreuves de spécialité

Les terminales des voies générale et technologique, avec 392 145 inscrits pour le bac général et 151 224 pour le bac technologique, commenceront l’examen à 08h00. Trois sujets seront proposés : deux dissertations et un commentaire de texte. Cependant, pour beaucoup, la philosophie n’est pas l’épreuve centrale, car les révisions sont principalement concentrées sur les épreuves de spécialité prévues en fin de semaine.

Coefficients et répartition des notes

La note finale du baccalauréat repose à 40 % sur le contrôle continu et à 60 % sur les épreuves terminales. Pour les candidats au bac général, la philosophie compte pour un coefficient huit, tandis que pour ceux au bac technologique, elle a un coefficient quatre, sur un total de 100.

Contexte particulier pour cette session

Cette édition du bac 2024 se déroule dans un contexte de mobilisation d’une partie de la jeunesse contre la montée de l’extrême droite après les élections européennes. De plus, cette session est marquée par le report des épreuves de spécialité de mars à juin. L’année précédente, ces épreuves avaient eu lieu en mars, entraînant un absentéisme et une démotivation des élèves durant le dernier trimestre.

Un retour à une session plus traditionnelle

Cette année, les épreuves de philosophie ne sont plus les seules épreuves écrites en juin. Hélène Péquignat, professeure de philosophie à Voiron (Isère), souligne que la session 2024 ressemble davantage au baccalauréat d’avant la réforme de 2019. Toutefois, les révisions des spécialités et du grand oral compliquent la préparation à la philosophie.

Une diversité de candidats

Le bac de cette année se distingue également par la diversité de ses candidats. La postulante la plus jeune, âgée de neuf ans et inscrite en candidate libre dans l’académie de Strasbourg, montre une précocité exceptionnelle. À l’autre extrême, le candidat le plus âgé a 76 ans, illustrant l’universalité de cet examen.

Suite des épreuves

Après la philosophie, les lycéens passeront les épreuves écrites de spécialité de mercredi à vendredi, puis le grand oral entre le 24 juin et le 3 juillet. Les résultats du baccalauréat, essentiel pour l’entrée dans l’enseignement supérieur, seront publiés le 8 juillet. La plateforme Parcoursup, qui a donné ses réponses aux futurs étudiants depuis le 30 mai, a déjà fixé une grande partie des orientations pour l’année prochaine.

Le bac professionnel

Pour le bac professionnel, les 184 795 élèves de terminale ont commencé les épreuves écrites générales la semaine dernière avec les langues, suivies cette semaine par le français et l’histoire-géographie.

Taux de réussite

Le taux de réussite au baccalauréat dépasse les 80 % depuis 2012. L’an dernier, il était de 90,9 %, en légère baisse de 0,2 point par rapport à l’année précédente.