Hier, une attaque au couteau a eu lieu à Annecy dans un parc de jeux pour enfants. Sophie, toulonnaise était en vacances avec son fils dans les environs.

Nos contenus vous plaisent ? Soutenez notre duo de journalistes passionnés en regardant une courte publicité !
attaque au couteau

Le témoignage d’une mère de famille en vacances à Annecy lors de l’attaque au couteau – CREDIT : Var Actu

Un homme armé d’un couteau a provoqué la terreur jeudi matin dans un parc situé au bord du lac d’Annecy, en blessant gravement plusieurs enfants avant d’être appréhendé. Selon la préfecture de Haute-Savoie, l’attaque s’est produite peu après 9h30 dans les jardins de l’Europe, qui font partie du Pâquier, un parc situé à quelques dizaines de mètres de l’hôtel de ville. Le parc comprend plusieurs aires de jeux et une école.

Selon des témoins, l’assaillant, vêtu d’un short noir et d’un foulard noué sur la tête, s’est dirigé vers les enfants dans une aire de jeux et a commencé à les poignarder à plusieurs reprises. Un homme a tenté de le faire fuir en le frappant avec un sac à dos. L’agresseur a ensuite quitté l’aire de jeux en brandissant son couteau et en montrant un pendentif en crucifix attaché à son cou. Il est revenu ensuite dans le jardin d’enfants et a de nouveau blessé deux enfants dans une poussette malgré les efforts désespérés d’une femme pour les protéger.

Après avoir tenté de s’échapper de l’aire de jeux, l’homme a attaqué un homme de 78 ans qui tentait de protéger son épouse. La police est intervenue et a ouvert le feu, blessant accidentellement le vieil homme, avant de parvenir à immobiliser l’assaillant près du lac. Les secours ont été alertés à 9h41 et sont intervenus immédiatement, appréhendant l’agresseur quatre minutes plus tard.

Cinq personnes, dont quatre enfants âgés de 22 mois à 3 ans, étaient toujours en état d’urgence absolue jeudi soir, dont deux dans un état d’urgence vitale le vendredi, selon le porte-parole du gouvernement, Olivier Véran. Selon la procureure d’Annecy, il n’y a aucun élément apparent de mobile terroriste pour le moment. Les autorités enquêtent sur les circonstances de l’attaque et continuent à recueillir des témoignages pour déterminer les motivations de l’agresseur.

Sophie, toulonnaise et mère d’un enfant en vacances à Annecy est sous le choc :  “On devait aller au parc le matin, mais mon fils a eu du mal à se lever. C’est terrifiant de penser que des enfants innocents ont été attaqués de manière si brutale. J’espère sincèrement que les victimes se rétabliront rapidement et que des mesures de sécurité supplémentaires seront prises pour protéger nos enfants dans les espaces publics.”