Trois jeunes gravement blessés par arme blanche à Marseille suite à une rixe. L’enquête est en cours pour déterminer les responsabilités.

marseille champagne-lévêque vitrolles police armes de guerre la Seyne-sur-Mer Nice agression sexuelle procès draguignan antidrogue toulon

agression marseille – CREDIT : Var Actu

Une violente altercation survenue samedi soir dans le 13e arrondissement de Marseille a conduit à l’hospitalisation de trois jeunes hommes, sérieusement blessés par arme blanche. L’enquête est en cours pour faire la lumière sur les circonstances de cette agression.

Une rixe éclate dans la cité des Oliviers

La soirée du 27 janvier a été marquée par un événement tragique à la cité des Oliviers, dans le 13e arrondissement de Marseille. Une bagarre a éclaté près d’un point de revente de stupéfiants, entraînant des blessures graves pour trois jeunes hommes âgés de 20, 22 et 24 ans.

Détails sur l’incident et les victimes

Les trois victimes ont été trouvées en différents lieux de la cité, après ce qui semble être une altercation violente. Bien qu’elles étaient conscientes au moment de leur prise en charge, elles ont été transportées d’urgence à l’hôpital avec un pronostic vital engagé, témoignant de la gravité de leurs blessures.

Réponse rapide des secours

Les marins-pompiers de Marseille sont rapidement intervenus sur les lieux de l’incident. Leur action prompte et efficace a permis de fournir les premiers soins aux victimes et de les transporter à l’hôpital pour une prise en charge médicale urgente.

Enquête en cours pour élucider les faits

La Sûreté départementale a été chargée de l’enquête pour déterminer les circonstances exactes de cette agression. Les enquêteurs chercheront à comprendre les raisons de cette rixe et à identifier les responsables de ces actes de violence.

Contexte de violence et de criminalité

Cet incident soulève des questions sur la sécurité et la criminalité dans certaines zones de Marseille. La présence de points de revente de stupéfiants dans la cité des Oliviers et la nature violente de la dispute indiquent un environnement potentiellement dangereux pour les résidents et les visiteurs de ces quartiers.