Un homme meurt dans un incendie à La Roquette-sur-Siagne, dans un mobile home où avaient été découverts 117 chats morts.

accident Brignoles sur l'A8 Sauvetage Montauroux

incendie mobile home – CREDIT : VarActu

Drame nocturne à La Roquette-sur-Siagne

Une tragédie a frappé la petite commune de La Roquette-sur-Siagne, dans les Alpes-Maritimes, où un incendie a ravagé un mobile home dans la nuit de mardi à mercredi. Les flammes ont emporté la vie d’un homme d’une soixantaine d’années, seul occupant de cette habitation précaire.

Intervention désespérée des pompiers

Malgré l’intervention rapide des 22 sapeurs-pompiers dépêchés sur les lieux, la structure de trente mètres carrés était déjà entièrement consumée à leur arrivée. Les efforts pour sauver l’homme, déjà trop affaibli, ont été vains. Les flammes, bien que maîtrisées rapidement, ont laissé derrière elles un paysage de désolation.

Un lieu marqué par le passé

Le mobile home incendié n’était pas un lieu ordinaire. En février dernier, ce même emplacement avait été le théâtre d’une macabre découverte : 117 cadavres de chats y avaient été retrouvés, suscitant émoi et interrogations au sein de la communauté locale.

Enquête en cours

Les autorités, sous la direction des gendarmes de la communauté de brigade de Mandelieu et des techniciens en identification criminelle de Nice, ont travaillé d’arrache-pied pour déterminer les causes de l’incendie. Les premières constatations suggèrent une série d’interrogations non seulement sur l’origine du feu mais aussi sur les circonstances ayant conduit à une telle accumulation de tragédies sur un même site.

Réactions et conséquences

La nouvelle de cet incendie et du décès tragique qui en a résulté a profondément affecté les habitants de La Roquette-sur-Siagne, déjà choqués par les événements antérieurs liés à ce mobile home. Les discussions autour de la sécurité des habitations précaires et du bien-être animal ont été ravivées, avec des appels à des actions concrètes pour prévenir de telles catastrophes à l’avenir.