Grâce à sa victoire (30-29) face à Clermont sur la pelouse de Mayol, les Toulonnais reviennent dans la première moitié du classement.

Nos contenus vous plaisent ? Soutenez notre duo de journalistes passionnés en regardant une courte publicité !

Le retour de Mathieu Bastareaud pour son premier match contre Clermont  – CREDIT : VarActu

C’est pourtant Clermont qui va ouvrir le score sur une pénalité de 45m de l’ancien Toulonnais Bellaud, mais c’est sans compter sur une réponse rapide de Serin (3-3 à la 9è minute).

Bastareaud était le rendez-vous à ne pas manquer à Mayol. Trois ans après son départ de Toulon, il est de retour. Titulaire, les fans rouges et noirs avait hâte de le voir à l’œuvre. Ils seront servis. C’est à la 10ème minute que Mathieu Bastareaud fait lever les foules après une énorme charge de Moala et un ballon gratté ! Il faudra attendre la 16ème minute avant que Serin transforme la seconde pénalités Toulonnaise (6-3).  A la 21ème minute, Clermont aplatira le premier essai du match… Mais Bellaud ne transforme pas.

Sous pression, Bastareaud surprendra tous ces supporters avec un coup de pied dans un angle mort ! Après plus de 8 pénalités concédées par Clermont, 1 carton jaune, Toulon va insister en mêlée et réussira à conclure et obtenir un second carton jaune à la 34ème minute. Les rouges et noirs profiteront de leurs supériorités numériques pour inscrire un autre essai grâce à Wainiqolo. Un superbe double crochet devant Raka, un raffut et un essai de 40 mètres, c’est l’homme qui s’illustre en ce début de saison. Serin transforme (20-8) et les indisciplines Clermontoises commencent à peser lourd. Les deux équipes rentrent aux vestiaires, Toulon domine cette première période.

Il ne faudra pas attendre plus que la première minute de la seconde période pour que Toulon aplatisse dans l’embut clermontois. Grâce à une belle action de Smaili, Drean n’a plus qu’à aller inscrire le troisième essai des siens et son premier essai en tant que pro (27-8) ! Bastareaud continue de briller en grattant tous les ballons.

Clermont aurait pu baisser les bras mais ce n’est pas le cas. Très rapidement, ils inscriront un essai de pénalités. Les deux anciens toulonnais aujourd’hui clermontois, remettront leur nouvelle équipe dans le droit chemin. Après une prise d’intervalle de Belleau et plusieurs temps de jeu se sera Hériteau qui aplatira. Belleau transforme (27-22).

Toulon prendra un peu d’air avec la pénalité de Serin et recreuse l’écart (30-22). A la 58ème minute, Belleau crucifiera, sans le savoir le sort de son équipe en loupant une pénalité… Face aux poteaux. Dessaigne redonne le dernier espoir Clermontois mais cela ne suffira pas (30-29).

Toulon s’impose dans la douleur face à Clermont (30-29). Après une première période dominée, les Rouges et Noirs se sont fait peur. En seconde période, les Varois ont commis plus de fautes et les Auvergnats ont réglé leur problème de discipline mais la victoire est là.

« Pour moi il y avait beaucoup de charge émotionnelle. Je reviens de loin. Ça s’est super bien passé. Je sais d’où je viens, ce que j’ai fait pour revenir. À part un ouragan ou je ne sais quoi, pas grand-chose aurait pu m’empêcher de jouer » a confié Mathieu Bastareaud à la fin du match. « C’est un grand monsieur. Il fait beaucoup de bien à ses coéquipiers », a ajouté Pierre Mignoni. Un retour plus que réussi !