Les partisans du tramway à Toulon se mobilisent contre le projet de “superbus” soutenu par la Métropole de Toulon, affirmant leur détermination à promouvoir un système de transport en commun sur rail plus ambitieux.

Nos contenus vous plaisent ? Soutenez notre duo de journalistes passionnés en regardant une courte publicité !
Grève réseau Mistral transports sur l'A57 difficultés transports toulon mistral mondial de la moule ligne 8 mistral tamaris grève réseau mistral ligne 83 agression bus superbus tramway agression contrôleurs bus mistral déviation

Un bus du réseau mistral – CREDIT : Var Actu

Depuis près de vingt ans, la question du superbus ou du tramway anime les débats au pied du Faron. En parallèle, un réseau de RER Toulonnais voit le jour. Quel est la bonne méthode pour développer les transport en commun dans notre agglomération ?

Bien que le sujet n’ait jamais suscité un engouement massif, il constitue le centre d’une lutte acharnée entre la Métropole Toulon-Provence-Méditerranée et un groupe de militants infatigables regroupés au sein du collectif tramway.

Ce collectif, dont l’objectif est clair, souhaite doter Toulon et son agglomération d’un système de transport en commun sur rail, à l’instar des grandes villes françaises.

De recours en enquêtes publiques reportées, le dossier est resté en stand-by pendant de nombreuses années.

Un consensus sur l’itinéraire a finalement été atteint grâce à des consultations et des discussions supplémentaires entre 2022 et début 2023. Le tracé prévu pour ce futur transport en commun en site propre comprendra un terminus à l’est (La Garde) et deux terminus à l’ouest (technopôle d’Ollioules et Bois Sacré à La Seyne). Cette option permettra de préserver les terres agricoles près d’Ollioules et de réduire le temps de trajet entre le centre-ville de Toulon et celui de La Seyne.

Cependant, le lancement des travaux reste encore incertain. Avant cela, il faudra obtenir la déclaration d’utilité publique du projet, c’est-à-dire l’approbation des autorités compétentes.

Cette étape cruciale ne pourra être franchie qu’après consultation de l’autorité environnementale et la tenue d’une enquête publique, au cours de laquelle les citoyens et les associations auront l’occasion de donner leur avis sur le projet.

Quant à la date de cette enquête, la Métropole se montre prudente. Bien que les documents de la consultation initiale mentionnaient une enquête publique prévue en octobre 2023 et un début des travaux un an plus tard, la Métropole déclare désormais que la finalisation des dossiers réglementaires est en cours et que les premiers travaux pourraient commencer en 2025.

Face à ce nouveau délai, les associations en faveur du tramway voient une opportunité de relancer leur campagne. Le Collectif tramway, après une période de sommeil, a décidé de reprendre les actions en utilisant le slogan “Mettons Toulon-Métropole sur les rails du tramway” pour sensibiliser les habitants de la Métropole.

Leurs arguments en faveur du tramway demeurent les mêmes : ils estiment qu’il est mieux adapté, plus efficace, plus rentable et qu’il a un impact urbain plus important que le bus à haut niveau de service (BHNS).

L’issue de ce dossier pourrait être influencée par la condamnation d’Hubert Falco et les changements récents à la tête de la Ville et de la Métropole. Certains militants espèrent que cela modifiera la trajectoire du projet, considérant que l’ancien maire avait une position personnelle bien arrêtée sur la question.

Cependant, les déclarations des nouveaux responsables, Josée Massi et Jean-Pierre Giran, ne semblent pas indiquer un changement de cap. Ils rappellent que le projet de BHNS figurait dans le programme électoral de 2020 et qu’il doit donc être mis en œuvre.

Une autre possibilité pour les militants est que le calendrier électoral ne prenne pas le pas sur les procédures administratives. À l’approche des prochaines élections municipales en 2026 et des incertitudes liées à l’après-Falco, la question du tramway pourrait devenir un enjeu central de la campagne électorale. Serait-ce l’occasion d’une ultime bataille pour le rail ?