Le principal d’un collège à La Seyne-sur-Mer a été mis en examen et placé en détention provisoire. L’homme de 54 ans est accusé d’avoir envoyé des messages à caractère sexuel à un jeune garçon atteint de troubles du spectre autistique.

gap collège couteau la ciotat école Parcoursup 5 décembre Aubagne principal collège la seyne meilleurs collèges bac 14 ans 69 ans bac de français brevet Taux de réussite bac

principal collège la seyne – CREDIT : Var Actu

Les faits ont été révélés par Actu17 et confirmés par le parquet de Toulon, qui a ouvert une information judiciaire pour corruption de mineur, pédopornographie et atteinte sexuelle.

L’affaire a été mise au jour à la mi-août, en pleine période de vacances scolaires, lorsque un proche de la victime a découvert les messages en consultant le téléphone de l’enfant. Selon une source proche de l’enquête, les échanges étaient de nature sexuelle et pornographique et auraient été envoyés sur une période de près de trois semaines. Alerté, le commissariat de Hyères a immédiatement ouvert une enquête.

L’interpellation du suspect a eu lieu le 28 août sur son lieu de travail. Placé en garde à vue, il aurait reconnu les faits de corruption sans pouvoir expliquer les raisons de son acte. Il a également assuré aux enquêteurs n’avoir jamais eu de rapport physique avec le mineur. Ce qui rend cette affaire encore plus troublante, c’est que le suspect était également réserviste au “service jeunesse” de la gendarmerie nationale du Var. Il a été radié en urgence la semaine dernière, selon une source bien informée.

Cette affaire soulève de graves questions sur la sécurité et le bien-être des enfants dans les établissements éducatifs, en particulier ceux qui sont vulnérables en raison de handicaps ou de troubles du développement. Elle met également en lumière les failles potentielles dans les systèmes de vérification des antécédents et de surveillance des employés de l’éducation. Alors que l’enquête est en cours, les parents, les enseignants et les responsables de l’éducation sont en état d’alerte, attendant des réponses et des mesures concrètes pour éviter que de tels incidents ne se reproduisent.