A Saint-Tropez, la taxe d’habitation va être majoré de 60% contre les résidences secondaires. Le but ? Financer des logements pour les Tropéziens.

Nos contenus vous plaisent ? Soutenez notre duo de journalistes passionnés en regardant une courte publicité !
hausse taxe d'habitation Alexeï Kouzmitchev résidences secondaires taxe d'habitation

La ville de Saint-Tropez va majoré la taxe d’habitation pour les résidences secondaires – CREDIT : VarActu

Si on parle beaucoup du côté chic et luxe de la ville de Saint-Tropez, la réalité est tout autre. En effet, le “vrai” village (hors touristes) est en train de mourir. Saint Tropez a perdu 30% de sa population en 15 ans. Aujourd’hui, il n’y a plus que 3600 habitants qui y habite à l’année contre 4700 en 2008. En 1969, ce chiffre était de 6100 locaux.

La raison de cette chute est simple : les Tropéziens ne trouvent pas de logements. Actuellement, la ville de Saint-Tropez est la commune française la plus cher au m2 et, en plus, 72% des résidences sont des résidences secondaires.

Mais bonne nouvelle, la municipalité veut remédier à ça. C’est pour cette raison que la taxe d’habitation va être majoré de 60% dans cette commune française dès 2024. Les propriétaires recevront donc un courrier dans leur boîte aux lettres expliquant la situation. Grâce à cette augmentation, le bénéfice des 3,6 millions d’euros serviront à construire des logements pour les Tropéziens. En 2029, 100 logements en plus verront le jours dont 50 en 2027.

Si la ville ne semble pas mourir grâce à sa fréquentation de touristes, les écoles ressentent le contraire. A savoir qu’en 10 ans, ce sont 11 classes qui ont fermées faute d’élèves… Un autre exemple frappant, les commerçants restent dans la ville pour le buisiness mais sont obligé d’habiter dans des villes voisines à cause de la flambée des prix de Saint-Tropez. Avec cette nouvelle décision, la maire espère garder les jeunes actifs de la ville qui sont, jusqu’à présent obligé de s’expatrier…