Déplacement du Ministre des Transports : un engagement financier significatif de l’État et de la Région Sud pour le Contrat de Plan État Région 2023-2027

Nos contenus vous plaisent ? Soutenez notre duo de journalistes passionnés en regardant une courte publicité !
plan état région sud

Clément Beaune et Renaud Muselier – CREDIT : Guillaume HORCAJUELO

Aujourd’hui, l’État et la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur ont signé la première lettre d’intention du volet mobilité du Contrat de Plan État Région 2023-2027. Cette étape marque un engagement financier majeur, avec une participation minimale de l’État s’élevant à 337 millions d’euros, auxquels s’ajoutent les investissements de la Région, ainsi que les contributions des Départements et des intercommunalités.

Le Ministre des Transports, Clément Beaune, a souligné l’importance de ce soutien de l’État en déclarant : “Il faut prendre la mesure de ce soutien très important de l’État : l’enveloppe initiale prévue était de 150 millions d’euros ! Aujourd’hui, avec cette lettre d’intention, nous sécurisons 337 millions d’euros sur la période 2023-2027. On voit bien l’augmentation importante d’investissements de l’État, et je veux remercier le Ministre Clément Beaune et la Première Ministre Elisabeth Borne pour cet effort conséquent.”

Les fonds alloués se répartiront de la manière suivante :

  • 155 millions d’euros pour le ferroviaire, dont 80 millions d’euros pour les dessertes fines du territoire,
  • 90 millions d’euros pour les projets routiers, avec une priorité donnée aux transports collectifs et à l’adaptation au changement climatique,
  • 75 millions d’euros pour le Grand Port Maritime de Marseille, afin d’accélérer la transition écologique et le développement des infrastructures industrielles du Port,
  • 15 millions d’euros pour les véloroutes, avec pour objectif l’achèvement des 9 véloroutes et la création de 10 000 km d’itinéraires cyclables d’ici 2025,
  • 4 millions d’euros pour les ascenseurs valléens.

Renaud Muselier, Président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur et Président délégué de Régions de France, a souligné l’impact concret de cet engagement en énumérant les projets qui bénéficieront de ces fonds, tels que l’amélioration de la ligne Marseille-Briançon, la rocade sud de Gap, les lignes de la vallée de la Roya jusqu’à la Côte bleue, l’ascenseur valléen du Sauze, le carrefour de Bonpas et la Ligne Nouvelle dans le Var.

La phase de négociation suivante permettra de déterminer la liste précise des projets qui seront inclus dans le Contrat de Plan. Cette étape sera réalisée en étroite collaboration avec Christophe Mirmand, Préfet de Région, ainsi qu’avec les Départements et les intercommunalités, afin de prendre en compte les besoins spécifiques de chaque territoire.

Ce Contrat de Plan s’inscrit dans une série d’actions visant à améliorer les transports, telles que l’ouverture à la concurrence, la Ligne Nouvelle Provence Côte d’Azur et un budget 100% climat. Toutes ces initiatives sont destinées à offrir aux usagers des transports plus fiables, plus rapides et plus sûrs, améliorant ainsi leur quotidien.