Après le succès de “BAC Nord” et “Bronx”, la cité phocéenne s’apprête à être le théâtre d’une nouvelle série policière sur Netflix. Réalisée par Olivier Marchal, “Pax Massilia” promet d’être le nouveau hit de la fin d’année, mêlant action, intrigue et une représentation brute de la criminalité à Marseille.

harry potter série rétablir les chaînes février TF1 isolement Plus belle la vie netflix tarifs harry potter var France 3 Pax Massilia Plus belle la vie

Pax Massilia – CREDIT : Pixabay

Marseille, longtemps négligée par les réalisateurs, est en train de devenir un lieu de prédilection pour les tournages de films et séries à sensations. Olivier Marchal, le réalisateur derrière des succès comme “36 Quai des Orfèvres” et “Bronx”, revient sur Netflix en décembre avec “Pax Massilia”, une série qui plonge dans l’univers du grand banditisme marseillais.

Un réalisateur aguerri :
Olivier Marchal n’est pas un novice en matière de séries policières. Après le succès de “Bronx” en 2020, il semble avoir trouvé sa niche sur Netflix. “Pax Massilia” s’inscrit dans la continuité de ses œuvres précédentes, avec une touche de “polar musclé” qui a fait sa renommée.

Le synopsis :
La série, composée de six épisodes, suit une équipe de policiers de terrain aux méthodes discutables, cherchant à rétablir l’ordre dans une Marseille gangrenée par la criminalité. Fusillades, courses-poursuites et intrigues haletantes sont au menu, faisant de “Pax Massilia” une série qui s’annonce riche en action.

Un casting solide :
Pour donner vie à ces personnages, Olivier Marchal a fait appel à des acteurs de renom tels que Nicolas Duvauchelle, Moussa Maaskri, Olivier Barthélémy, Tewfik Jallab, Jeanne Goursaud et Lani Sogoyou. Moussa Maaskri, en particulier, semble être devenu le visage de Marseille dans le monde du cinéma.

Marseille, une toile de fond complexe :
La série arrive dans un contexte où Marseille est souvent associée à une criminalité en hausse et des règlements de comptes fréquents. “Marseille est une ville qui réserve de mauvaises surprises à ceux qui ne savent pas l’apprivoiser”, prévient le réalisateur. Cette série risque donc de susciter de nombreux débats, tant elle touche à des thématiques sensibles.