Saisie de 195 kg de cannabis, 126 000 euros et des armes à Nice, avec 14 arrestations dans le cadre du démantèlement d’un réseau de trafic de drogue.

septuagénaire étranglée Marseille tentative d'assassinat airsoft var attaque mortier nice carpentras blessé restaurant marseille fuir police martigues couple mort marseille assassinat Marseille armes enlèvement agression Marseille Marseille prostitution Avignon drogue nice homme agressé Kalachnikov nice Nice trafic Marseille fuite octogénaire voiture volée Kalachnikov marseille viol demi-sœur marseille drogue Hyères police stoppe conducteur octogénaire contre livreur

Nice trafic – CREDIT : VarActu

Dans un vaste coup de filet orchestré par la police judiciaire de Nice, en collaboration avec les autorités italiennes, un réseau significatif de trafic de drogue et de blanchiment d’argent a été mis au jour dans la ville. Cette opération d’envergure, qui s’est déroulée en début de semaine, a mené à l’arrestation de quatorze individus, selon un communiqué du parquet de Nice.

Démantèlement de “la laverie”

Le point névralgique de cette opération était le démantèlement de “la laverie”, un point de vente majeur de stupéfiants situé dans le quartier des Moulins à Nice. Identifié comme l’un des plus lucratifs de la région, ce point de vente générait un chiffre d’affaires quotidien estimé entre 15 000 et 20 000 euros.

Saisies importantes lors des perquisitions

Les perquisitions menées par les forces de l’ordre ont permis de saisir environ 186 kg de résine de cannabis, 9 kg d’herbe de cannabis, et 900 grammes de cocaïne. En outre, les agents ont découvert 125 815 euros en espèces, ainsi que divers objets liés au trafic : quatre pistolets semi-automatiques, deux montres de luxe, quatorze véhicules, dont deux de grosse cylindrée, des balises, un brouilleur d’ondes et du matériel pour conditionner les stupéfiants.

Conséquences judiciaires pour les suspects

Onze des individus arrêtés ont été déférés, avec des réquisitions de placement en détention provisoire pour la majorité d’entre eux. Les trois autres, arrêtés en Italie, font l’objet de mandats d’arrêt européens, et leur extradition est en cours de négociation avec les autorités italiennes. Ces actions s’inscrivent dans le cadre d’une information judiciaire ouverte en janvier de cette année pour trafic de produits stupéfiants, blanchiment aggravé, participation à une association de malfaiteurs, et réalisation en bande organisée d’opérations de jeux d’argent et de hasard prohibés.

Tirs liés à l’opération

Dans un développement connexe, les forces de l’ordre ont été appelées mardi matin dans le quartier des Moulins suite à des coups de feu. Ces incidents, possiblement liés à l’opération de la police, ont entraîné l’interpellation de six suspects supplémentaires.