Une fusillade à Marseille dans le quartier de la Belle-de-Mai fait un blessé grave. Trois suspects sont arrêtés dans cette affaire de tentative de meurtre.

saint-raphaël contrôles fusillade à Marseille écusson Police municipale draguignan

fusillade à Marseille – CREDIT : Var Actu

Dans le quartier de la Belle-de-Mai à Marseille, une tentative de meurtre a semé la panique vendredi soir. Un drame où un homme a été sérieusement atteint par balle, laissant la communauté en état d’alerte.

Une soirée de vendredi sous haute tension

Le secteur tranquille de la Belle-de-Mai, dans le 3e arrondissement de Marseille, a été le théâtre d’une violente altercation. Vers le début de la soirée, les services d’urgence ont été appelés sur les lieux d’une fusillade rue Jean-Cristofol. Une intervention rapide a permis de transporter la victime à l’hôpital de la Timone, dans un état critique.

Intervention rapide et arrestations

La réaction des forces de l’ordre a été immédiate. Le principal suspect, repéré dans un bar non loin de la scène du crime, a été arrêté. Âgé de 29 ans, cet homme a rapidement été placé en garde à vue, soupçonné d’être l’auteur du tir. Sa révélation aux enquêteurs sur la cachette de l’arme, un revolver de calibre .32, a mené à la saisie de celle-ci et à l’arrestation de deux autres hommes, impliqués dans cette affaire troublante.

Un différend familial à l’origine de la tragédie

Les premiers éléments de l’enquête révèlent une dispute familiale dégénérée. Le tireur présumé, se présentant devant le domicile de son ex-compagne, a été confronté au beau-frère de celle-ci. La situation a rapidement escaladé, conduisant au coup de feu qui a gravement blessé l’homme.

Une enquête en cours

Les autorités ont ouvert une enquête pour tentative de meurtre, confiée à la Division de la criminalité territoriale (DCT) et au service interdépartemental de police judiciaire (SIPJ). Les jours suivants seront cruciaux pour démêler les fils de cet événement tragique et comprendre les motivations derrière cet acte de violence.

Marseille se retrouve une fois de plus face à la violence de rue, soulignant l’urgence de répondre à ces crises sécuritaires. L’issue de cette enquête sera déterminante pour les habitants de la Belle-de-Mai et pour la lutte contre la criminalité dans la cité phocéenne.