Suite à l’incident de La Castellane à Marseille, où six policiers ont été blessés, le tribunal de Marseille a prononcé des condamnations fermes contre les quatre prévenus impliqués.

féminicide Marignane policiers sauvent une adolescente menton viol enfant meurtre la Seyne-sur-Mer accident lavandou drame conjugal village var rave-partys Agression sexuelle nice Fusillade marseille Arrestation Fréjus marseille accident Draguignan procès enfance marseille adolescent

Marseille Castellane agression policiers – CREDIT : Var Actu

Intervention policière mouvementée à La Castellane

La Police nationale du 13e arrondissement de Marseille a rapporté une intervention difficile à La Castellane, qui a entraîné des blessures pour six policiers. L’incident, survenu au cours d’une opération autour d’un point de vente de stupéfiants, a vu une réaction rapide et efficace de la part des forces de l’ordre, aboutissant à l’arrestation des auteurs.

Justice rapide et décisive

La réponse judiciaire à cet incident a été immédiate, avec des condamnations prononcées par le tribunal de Marseille. Le jeudi 18 janvier, les quatre prévenus, tous membres d’une même famille, ont été jugés en comparution immédiate et ont reçu des peines allant jusqu’à trois ans et demi de prison ferme.

Des peines sévères pour une agression grave

Un homme de 30 ans, qui a lâché son chien sur les policiers et est suspecté d’avoir étranglé un policier, a été condamné à trois ans et demi de prison. Il a été reconnu coupable de rébellion et de violences sur un fonctionnaire de police et a été incarcéré immédiatement après l’audience.

Autres condamnations liées à l’affaire

Le second homme, âgé de 33 ans, impliqué dans l’affaire a écopé de deux ans de prison. Selon BFM Marseille Provence, il aurait tenté de mordre un policier lors de l’incident. Les deux femmes du groupe ont été accusées de provocation à la rébellion et ont été condamnées à payer 1.000 euros d’amende chacune.

Contexte de l’incident

Le lundi 15 janvier, les policiers blessés intervenaient dans le cadre d’une opération anti-stupéfiants à La Castellane. La situation a dégénéré lorsqu’ils ont été violemment pris à partie, et deux d’entre eux ont été mordus par un American Staffordshire terrier.