Après avoir remporté son ticket pour la saison 13 de Top chef dans Objectif Top Chef il démarre la saison. Originaire de Cuers, nous lui souhaitons le meilleur pour ce concours.

Crédit photo : Capture M6

Il y a un an il n’était qu’un simple Lycéen dans le lycée Anne-Sophie Pic à Toulon, il avait déjà fait la différence avec ses collègues de classe en remportant un titre à l’école. Tous les professeurs avaient remarqué en lui le potentiel d’un grand chef cuisinier.

Pascal a commencé la cuisine en étant ado. Son rêve de gosse, c’était de devenir boucher charcutier. « C’est mon grand-père qui m’a tout appris dans ce domaine. Dès l’âge de cinq ans, je lui servais d’assistant.»

Travailler dans la restauration, au départ, c’est un peu pour faire plaisir à sa mère. « Elle voulait absolument que j’ai un bac. Et comme l’école ce n’était clairement pas mon truc, je suis allé au lycée Anne-Sophie Pic à Toulon. » c’est LA révélation. « Je me suis tout de suite senti dans mon élément. Je rapportais des super notes. À tel point que ma mère me soupçonnait de tricher.»

Le Varois a également participé à des concours dès l’âge de 16 ans. « J’adore ça car je suis très compétiteur. À chaque fois, je donne tout pour essayer d’être le meilleur possible », assure-t-il. En 2020, il a décroché le titre de Meilleur Apprenti de France. « J’étais tellement surpris ! Ça a été beaucoup de fierté et de joie à la fois pour moi et pour mon entourage

Pascal Barandoni a ensuite été contacté par la production de Top Chef. « On m’a proposé de participer à l’émission. Mes proches m’ont encouragé à tenter ma chance alors j’ai accepté pour le délire. Et puis, de fil en aiguille, je me suis totalement pris au jeu ».

Pour cette saison 13, c’est tout le lycée qui sera fixé devant M6. « C’est évidemment une grande fierté. Cela donne une très bonne image du service public. Pascal montre qu’on n’a pas besoin de sortir de grandes écoles privées et chères pour réussir», dit un enseignant.