Le projet de “La Ligne Nouvelle” a officiellement été lancé après l’adoption du budget 2022. Elle doit permettre de relier Toulon à Nice et Marseille plus rapidement et avec plus de trains.

Nos contenus vous plaisent ? Soutenez notre duo de journalistes passionnés en regardant une courte publicité !
RER à Toulon ? TGV blocs béton Renfe var

TGV à la gare de Toulon – CREDIT :  VarActu

Jusqu’à présent, en Provence-Alpes-Côte d’Azur, les trains à grande vitesse doivent circuler à l’allure des TER en raison d’un réseau inadapté.

Le dossier, ouvert en 2018 alors qu’Elisabeth Borne était ministre des Transports, prévoit de relier Marseille et la cité des Anges avec une ligne dédiée aux TGV, en passant par Toulon. Mais c’est ce mercredi qui marque le lancement de la Ligne Nouvelle qui reliera Marseille, Toulon et Nice.

Les premiers coups de pioches sont prévus en 2024 avec une livraison prévue en 2040. Il y aura des travaux du côté de la gare de Hyères et de Saint-Cyr-sur-Mer. La gare de Marseille Saint-Charles va être réaménagée tandis qu’une nouvelle gare TGV verra le jour à Nice.

Au total, ce chantier, dont le début est acté pour 2024, va s’exécuter en quatre phases.

  • Phase 1 : construction de la gare TGV de Nice, ouverture d’un RER toulonnais, aménagements à Marseille pour une mise en service d’ici 2030
  • Phase 2 : aménagements entre Cannes et Nice, création d’un tunnel sous Marseille pour une ouverture en 2035
  • Phase 3 : arrivée de la Ligne Nouvelle entre Nice et Cannes
  • Phase 4 : création de sections entre Aubagne et Toulon, ainsi qu’entre Cannes et Le Muy

Le financement de ces aménagements se partagera entre la Région (40%), l’État (40%) et l’Europe (20%) pour un total de  3.5 milliards d’euros qui seront investis.