D’ici 2030, les lignes TER vers Aubagne, Aix et les Alpes au départ de Marseille seront ouvertes à la concurrence.

train panne Région sud concurrence lignes TER zou bouclier tarifaire grève TER début semaine RER Aix-Marseille Toulon

Région sud ouvre à la concurrence les lignes TER – CREDIT : Var Actu

Un marché de 2,7 milliards d’euros ouvert aux opérateurs privés

La Région Provence-Alpes-Côte d’Azur a lancé un appel d’offres pour un marché évalué à 2,7 milliards d’euros. Cette deuxième vague d’ouverture à la concurrence du rail provençal concerne quatre lignes TER au départ de Marseille vers le Vaucluse, le Var et les Hautes-Alpes, via Aix-en-Provence, Aubagne et Gap.

La deuxième vague d’ouverture à la concurrence du rail provençal

Cette décision fait suite à la remise en cause du monopole de la SNCF par la Région en 2021. La ligne Marseille-Nice avait été remportée par Transdev, filiale de la Caisse des dépôts, tandis que la SNCF avait conservé les lignes “Azur” autour de Nice.

L’ouverture à la concurrence du rail en Provence-Alpes-Côte d’Azur devrait permettre d’améliorer la qualité de service et de proposer des tarifs plus compétitifs aux usagers. Les nouveaux opérateurs devront également garantir la sécurité et la régularité des trains, ainsi que la maintenance du matériel roulant.

La Région espère également que cette ouverture à la concurrence stimulera l’innovation et la modernisation du réseau ferroviaire régional. Les candidats à l’appel d’offres devront ainsi proposer des solutions pour améliorer l’information des voyageurs, la connectivité à bord des trains, et réduire l’empreinte environnementale du transport ferroviaire.

Une mise en place prévue pour 2030, en vue des Jeux olympiques d’hiver

La mise en place du nouveau service devrait intervenir à l’horizon 2030, voire mi-2029 en prévision des Jeux olympiques d’hiver. La Région Provence-Alpes-Côte d’Azur espère ainsi poursuivre sa dynamique de modernisation du transport ferroviaire régional, au bénéfice des usagers et des territoires.