Dans une démarche proactive pour lutter contre les déserts médicaux, la Dracénie Provence Verdon agglomération lance un projet ambitieux : la création d’un centre de santé communautaire.

Nice aide-soignant mutuelle plus de 50 ans France2030 création d'un centre de santé

création d’un centre de santé  – CREDIT : VarActu

Annoncé par Magali Ibanez, ce centre, dont l’ouverture est prévue pour avril 2024, représente une réponse concrète à une préoccupation majeure de santé publique.

Une initiative d’envergure

Le projet, mûri depuis un an, a franchi une étape significative avec une réunion publique le 14 novembre. L’événement, rassemblant une soixantaine de professionnels de santé, a servi de plateforme pour présenter le concept du centre et initier un processus de recrutement. Le Dr Richard Lopez, président de la Fabrique des centres de santé, a mis l’accent sur la distinction entre ce centre et les maisons médicales traditionnelles, soulignant son caractère non lucratif et son ancrage territorial.

Répondre à un besoin criant

La Dracénie, avec ses 108 000 habitants et un pourcentage non négligeable de la population sans médecin traitant, fait face à une crise de désertification médicale. Le diagnostic de Jean-Jacques Zenou, délégué régional de la Fabrique des centres de santé, a mis en lumière des zones particulièrement touchées, menant à la décision de créer un centre principal à Vidauban et trois antennes dans d’autres communes.

Un modèle de santé novateur

Les futures structures, déjà dotées de locaux, recherchent activement des professionnels médicaux et administratifs. Ces derniers bénéficieront du statut de salarié de la communauté d’agglomération, avec tous les avantages y afférents : horaires stables, congés payés, mutuelle, tickets-restaurants. Le centre cherche à embaucher divers profils, tels que médecins généralistes, spécialistes, psychologues et sages-femmes. Le Dr Lopez a souligné la flexibilité du modèle, permettant de cumuler activités libérales et salariées.

Un cadre attractif pour les professionnels

Les conditions de travail proposées sont attractives, avec des salaires compris entre 5 000 et 6 500 € par mois. Corinne Troiville, responsable de la politique de santé territoriale, a mis en exergue les nombreux avantages de travailler pour l’agglomération. Les médecins pourront accueillir des patients tant pour des consultations de suivi que pour des rendez-vous non programmés.

Une vision collaborative de la santé

Ce centre de santé communautaire s’inscrit dans une démarche collaborative, où chaque médecin contribue à une prise en charge collective des patients. Cette initiative de la Dracénie Provence Verdon agglomération représente un pas significatif vers la résolution des défis liés aux déserts médicaux, offrant une nouvelle dynamique dans l’accès aux soins pour les habitants de la région.