Les fumées des incendies canadiens traversent l’Atlantique et pourraient atteindre la France d’ici quelques jours.

Nos contenus vous plaisent ? Soutenez notre duo de journalistes passionnés en regardant une courte publicité !
incendies var vents violents fumées des incendies canadiens prévenir incendies var

Les fumées des incendies canadiens bientôt dans le Var ? – CREDIT : Pixabay

Les fumées toxiques des incendies dévastateurs qui ravagent le Canada depuis plusieurs semaines sont en train de traverser l’Atlantique et pourraient atteindre l’Europe, notamment les côtes françaises. Dimanche, Montréal était enveloppée d’une épaisse fumée provenant des feux de forêt toujours en cours, ce qui a rendu l’air de la ville extrêmement pollué, la plaçant au sommet du classement mondial de la pollution atmosphérique, selon une entreprise spécialisée.

Ces fumées, en provenance du Québec, se propagent vers le centre de l’Atlantique et sont en partie captées par un front froid qui atteint la Bretagne, formant une bande étroite. L’observatoire français des tornades et orages, Keraunos, a indiqué dans un tweet que ces fumées seront ramenées vers l’Europe dans les prochains jours grâce au flux océanique qui se met en place.

La Chaîne Météo confirme cette prévision, soulignant que les côtes françaises, en particulier la façade Atlantique, pourraient être touchées par ces fumées dans les prochains jours.

Au Québec, la situation est alarmante, avec 81 feux de forêt actifs, dont 27 sont considérés comme hors de contrôle. Les températures élevées et les conditions sèches ont favorisé la propagation de ces incendies au cours du week-end. Cependant, l’épaisse fumée rend les opérations des avions-citernes et des hélicoptères extrêmement difficiles, selon la Société de protection des forêts contre le feu du Québec.

L’arrivée de ces fumées au-dessus de la France soulève des inquiétudes quant à la qualité de l’air et à ses impacts sur la santé publique. Il est conseillé de suivre les recommandations des autorités locales et de prendre des précautions supplémentaires, notamment en évitant les activités extérieures si la situation se détériore.