Une location Airbnb en banlieue de Strasbourg a tourné au cauchemar pour des vacanciers ce samedi, lorsque ceux-ci ont trouvé un cadavre dans leur logement temporaire.

nouvelles règles fiscales Airbnb

cadavre Strasbourg Airbnb – CREDIT : Wikimédia Commons

L’incident, qui a rapidement fait le tour de la communauté locale et suscité une vague d’inquiétude parmi les utilisateurs de la plateforme, a conduit à l’ouverture d’une enquête pour faire la lumière sur cette macabre découverte.

Une découverte macabre

Les locataires, espérant profiter d’un séjour agréable à Hoenheim, un quartier au nord de Strasbourg, ont été accueillis par une scène d’horreur. En ouvrant la porte de l’appartement loué via Airbnb, ils sont tombés nez à nez avec le corps sans vie d’un homme d’une quarantaine d’années, plongeant immédiatement dans un état de choc et d’incrédulité.

Liens avec le propriétaire

Les premiers éléments de l’enquête, relayés par nos confrères de Dernières Nouvelles d’Alsace, révèlent que la victime était un ami du propriétaire de l’appartement. Cette information ajoute une couche de complexité à l’affaire, les enquêteurs cherchant à comprendre les circonstances menant à la présence du corps dans le logement destiné à la location.

Enquête en cours

Bien que les premières hypothèses suggèrent une mort de cause naturelle, les autorités ont pris l’affaire très au sérieux. Une enquête approfondie a été ouverte pour déterminer la cause exacte du décès. Une autopsie est prévue dans les jours à venir, dans l’espoir de fournir des réponses aux nombreuses questions que soulève cette trouvaille macabre.

Impact sur Airbnb

Cet incident soulève des questions sur la sécurité et les vérifications effectuées par la plateforme Airbnb avant de rendre un logement disponible à la location. La communauté des utilisateurs et les futurs locataires expriment leurs inquiétudes quant à la sûreté des logements proposés, appelant à un renforcement des mesures de contrôle.

Cette découverte tragique à Hoenheim rappelle l’importance de la vigilance, tant pour les locataires que pour les propriétaires, dans le cadre de la location de courte durée. L’enquête en cours devra éclaircir les circonstances de ce décès inattendu, tandis que la communauté espère des mesures concrètes pour éviter que de telles situations ne se reproduisent.

Nos articles vous plaisent ?