En juin 2023, une étude faite par l’IGAS ou Inspection Générale des Affaires Sociales a démontré que plus de 3 Français sur 5 ont déjà consulté un ostéopathe (1).

trouver ostéopathe

trouver ostéopathe – CREDIT : Freepik

Avec un tel chiffre, il a aussi été démontré que l’ostéopathie est aujourd’hui la médecine complémentaire la plus populaire auprès des Français. Néanmoins, il reste encore quelques questions qui restent sans réponses concernant les intervenants de cette pratique. En effet, bon nombre de Français ne savent toujours pas quels critères définissent un bon ostéopathe. Si vous aussi vous vous retrouvez dans cette situation, voici quelques conseils qui devraient vous aider à trouver un bon ostéopathe et à profiter des avantages de cette médecine complémentaire.

L’ostéopathe doit avoir un diplôme

La première des règles, c’est qu’il faut bien évidemment que l’ostéopathe soit reconnu par le ministère. Si le titre d’un pratiquant ou d’un cabinet ne comprend pas l’annotation « D. O » ou Diplôme d’Ostéopathe, cela signifie simplement que sa pratique n’est pas reconnue. Bien entendu, il ne s’agit pas d’un gage de qualité. Néanmoins, cette reconnaissance permet de dire que la formation d’un pratiquant correspond à certaines normes, à certains critères ou cursus qui sont imposés par l’État.

Un bon ostéopathe doit toujours faire une bonne anamnèse

Une fois dans un cabinet, vous remarquerez que l’ostéopathe va faire une anamnèse. Et dans cette anamnèse, un bon ostéopathe devra systématiquement réorienter ses questions autour du motif de votre consultation, des résultats escomptés et il devra bien entendu passer votre historique médical au peigne fin (il demandera aussi des clichés ou des comptes rendus si possible). Ces détails ont leur importance, car un ostéopathe n’est pas un praticien que vous allez consulter à la suite d’une prescription médicale ou d’une lettre de votre médecin. De cette manière, il sera plus facile pour l’ostéopathe de détecter les reds flags.

Pour traiter des douleurs au niveau du genou, par exemple, l’ostéopathe devra faire des examens pour déterminer s’il s’agit d’une pathologie méniscale ou d’une pathologie ligamentaire. Outre l’anamnèse, un bon ostéopathe devra aussi vous soumettre à une batterie de tests médicaux qui lui permettra de faire un diagnostic différentiel.

Une séance d’ostéopathie ne devra pas faire mal

De manière générale, l’intervention et les manipulations d’un ostéopathe sur un patient ne devraient pas vous faire mal ou générer des douleurs. La seule exception à cette règle concerne le travail musculaire sur un muscle spasmé. Si ce n’est pas le cas, cela signifie tout simplement que le pratiquant face à vous peut vous causer plus de préjudices que de biens.

Un pratiquant/un cabinet ostéopathique réputé est plus fiable

Bien qu’il existe des critères bien concrets tels que le diplôme et l’expérience qui permettent de définir la fiabilité d’un ostéopathe, la notoriété reste toutefois un critère à ne pas négliger. C’est effectivement grâce à ce critère, qui s’exprime souvent par le bouche-à-oreille, que la majorité des Français atterrissent dans le cabinet d’un bon ostéopathe. D’après le rapport de l’IGAS en 2021, 78 % des Français découvrent l’ostéopathie par le bouche-à-oreille (2).

Pour trouver un ostéopathe, des sites tels que reflexosteo met à l’honneur plus de 300 000 pratiquants particuliers. Grâce au réseau mis en place, il est dorénavant possible de trouver un ostéopathe en fonction de différents critères. Proximité, disponibilité (7 jours sur 7, de 8 h à 21 h), pour une urgence causée par une douleur chronique, le service d’ostéopathie en ligne propose même des services pour des évènements sportifs nationaux. Avec seulement 1 ostéopathe pour 1829 Français, comme le confirment les statistiques de l’INSEE en 2022, un tel réseau d’ostéopathie octroie vos chances de trouver un pratiquant fiable (3).

Sources :

1 : L’IGAS fait un constat détaillé et préoccupant de l’ostéopathie/Auteur : Pierre-Adrien Liot

2 : Évaluation de la procédure d’agrément et des capacités d’accueil des établissements de formation en ostéopathie et en chiropraxie et propositions d’évolution/Auteur : Dr Claude GADY-CHERRIER Françoise ZANTMAN

3 : Etat des lieux de l’ostéopathie en 2022/Auteur : Erwan — Oostéo/Ostéopathie générale