A partir d’aujourd’hui, le 1er février, la Ville de Bandol réduit son éclairage selon 3 zones distinctes afin d’économiser son énergie.

Nos contenus vous plaisent ? Soutenez notre duo de journalistes passionnés en regardant une courte publicité !
énergie marché nocturne bandol

A partir du 1er février l’éclairage s’arrêtera à 23h dans certains secteurs de Bandol pour lutter contre la crise de l’énergie – CREDIT : VarActu

Afin de lutter contre la crise de l’énergie et la flambée des prix de l’électricité, la ville de Bandol tente de nouvelles mesures.

A partir de ce mercredi, A 23h, tous les quartiers s’éteindront pour se rallumer à 6h. En centre-ville, les rues s’éteindront entre 23h30 et 4h. Concernant la périphérie, l’allumage débutera à la tombée de la nuit et extinction aux premières lueurs du jour.

La ville de Bandol a fait état de l’augmentation des dépenses énergétiques de +50%. C’est pour cette raison que la commune se mobilise pour une meilleure maîtrise de l’éclairage public et prend les mesures nécessaires. En effet, c’est une première dans la région Sud ! Bandol investit dans son parc d’éclairage public. Dès le début du mois de février, la ville a mis en place un système innovant de gestion intelligente, à distance. Grâce à cet investissement, la facture de la ville baissera de 70 000 €.

Mais, en plus d’être économe, ce système permet de suivre quotidiennement les consommations énergétiques, d’automatiser le démarrage des armoires permettant un gain de 20 minutes d’éclairage par jour, de limiter les nuisances lumineuses pour préserver la faune et la flore et de détecter des pannes en temps réel…

Bonne nouvelle, la commune n’a que 15% des travaux à payer. Le reste étant pris en charge par le Fonds Européen de Développement Régional et le Syndicat Mixte de l’Energie des Communes.

Bandol rejoint donc la ville du Beausset par exemple, qui avait déjà restreint son éclairage publique afin d’économiser de l’argent public !