TotalEnergies a récemment effectué avec succès un essai de soutage en biocarburant à partir d’huiles de cuisson usagées sur un navire de la compagnie Corsica Ferries, dans le port de Toulon en début d’année.

Nos contenus vous plaisent ? Soutenez notre duo de journalistes passionnés en regardant une courte publicité !
agression sexuelle Corsica Ferries TotalEnergies biocarburant

Navire de Corsica Ferries – CREDIT : Var Actu

Selon le groupe, il s’agit de la première opération de soutage en biocarburant en Méditerranée à partir d’un port français.

Le Mega Express Two, navire de 26 000 tonnes de la compagnie Corsica Ferries, a été alimenté avec 100 tonnes de biocarburant expérimental composé de gazole et de 30% de biomolécules, notamment de l’ester méthylique d’acides gras de deuxième génération, qui est produit à partir d’huiles de cuisson usagées et certifiées durables.

Bien que cela soit un essai, il est prévu que cette solution de biocarburant expérimental soit développée en direction des compagnies maritimes, car elle permet de limiter les émissions de gaz à effet de serre d’environ 20%, tout en permettant aux bateaux existants de rester en service.

Corsica Ferries, qui a été partenaire de ce nouvel essai en France, s’est montré très intéressé par cette solution, laissant entendre qu’un contrat d’approvisionnement pourrait être envisagé sur le long terme. TotalEnergies, quant à lui, souhaite mettre en place une véritable filière autour des lieux d’avitaillement.

Ce n’est pas la première fois que TotalEnergies teste des biocarburants expérimentaux. En effet, en 2022, la filiale a effectué des essais similaires à Singapour et a également signé un contrat d’avitaillement avec la compagnie Hapag Lloyd en début d’année.

Le succès de cette opération à Toulon représente une avancée majeure pour la compagnie énergétique, qui a déjà investi dans la production de biocarburants routiers grâce à sa raffinerie de La Mède dans les Bouches-du-Rhône.

Au-delà de la réduction des émissions de gaz à effet de serre, le biocarburant expérimental issu d’huiles de cuisson usagées offre également l’avantage de recycler un déchet potentiellement nocif pour l’environnement.

Dans une période où la pression est forte pour réduire les émissions de gaz à effet de serre, TotalEnergies marque ainsi son engagement dans la recherche de solutions durables pour l’avenir de l’industrie maritime. Les biocarburants expérimentaux sont une réponse prometteuse pour limiter l’impact environnemental des transports maritimes et ainsi contribuer à la lutte contre le changement climatique.