Des joueurs de l’Olympique de Marseille ont été ciblés par des tirs à Marseille. Heureusement, aucun blessé n’est à déplorer. Une enquête est en cours.

Nice arrestation rixe deux policiers incarcérés policier villeneuve-loubet Saint-Raphaël mort naturelle

attaque marseille joueurs OM – CREDIT : VarActu

Nuit de frayeur pour des joueurs de l’OM

Dans le calme habituel du 11e arrondissement de Marseille, une violence inattendue a éclaté. Trois joueurs de l’Olympique de Marseille – Faris Moumbagna, Jean Onana, et Bamo Meïté – ont été pris pour cible par des tirs alors qu’ils rentraient du centre d’entraînement Robert Louis-Dreyfus. L’incident, survenu dans la nuit de dimanche à lundi, n’a heureusement fait aucune victime parmi les sportifs.

Détails de l’incident

Les joueurs, qui revenaient d’une victoire à l’extérieur contre Le Havre, ont emprunté une route menant à leur domicile lorsque l’inattendu s’est produit. Vers 3 heures du matin, ils se sont retrouvés face à un groupe d’individus armés dans une impasse, un lieu où ils se sont vraisemblablement trompés de chemin. Au moins trois coups de feu ont été tirés, touchant les véhicules des joueurs.

Réactions et enquête

Les agresseurs ont fui la scène immédiatement après l’attaque. Les autorités locales ont rapidement ouvert une enquête, confiée à la Division de la criminalité organisée et spécialisée (DCOS), pour élucider les circonstances précises de cette confrontation dangereuse et déterminer les motifs des tireurs.

Communauté sportive et sécurité

Cet incident soulève des questions importantes sur la sécurité des sportifs en dehors des enceintes sportives. L’OM et les autorités compétentes pourraient devoir revoir les mesures de protection accordées aux joueurs, surtout dans le contexte des déplacements nocturnes après des matchs.

Marseille et la criminalité

Marseille, une ville souvent évoquée pour ses défis en matière de sécurité, se retrouve une fois de plus sous les projecteurs. Cet événement ajoute une couche de complexité à l’image de la ville, entretenant le dialogue sur les efforts de sécurité et les interventions nécessaires pour protéger ses citoyens et ses visiteurs.